La mobilisation de logements pour les travailleurs saisonniers du littoral d’Occitanie, portée par Action Logement, est l’un des projets retenus dans le cadre de la mobilisation nationale pour l’emploi et la transition écologique, présenté le 28 novembre par le Premier Ministre.  Edouard Philippe, a rendu publique à Vendôme une série de projets exemplaires en matière d’emploi et de développement durable. Le projet élaboré par Action Logement a été retenu notamment pour son caractère partenarial, concret, facile à transposer dans d’autres territoires, en lien direct avec sa mission en faveur du lien emploi-logement.

En Occitanie, des milliers d’emplois ne peuvent être pourvus, chaque année, faute de solutions logements adaptées ou abordables pour accueillir les travailleurs saisonniers. Face à ce constat et pour apporter des réponses concrètes et rapides, Action Logement a mené en mars dernier une enquête auprès des employeurs concernés. Objectif : dégager une vue d’ensemble des problématiques liées à la saisonnalité sur les départements de l’Aude, de l’Hérault et des Pyrénées Orientales. Trois sites expérimentaux ont été retenus auprès des cinq secteurs d’activité les plus exposés : l’agriculture et le secteur viti-vinicole, le commerce et la distribution, le service aux entreprises, le service à la personne, le tourisme, café, hôtellerie, restauration.

Un besoin de 800 solutions logement identifiés

Le principal enseignement de cette enquête réside dans la capacité des acteurs du territoire à mobiliser, rapidement et pour une majeure partie des besoins, des hébergements existants.

  • Des logements vacants du littoral datant des années 70 à 90, moins attractifs pour l’accueil des touristes, mais mobilisables après évolution, rénovation pour le logement des saisonniers
  • Des logements vacants anciens (avant 1948) situés dans les villes et villages situés dans l’arrière-pays, en « rétro littoral ».
  • Des logements sous-occupés par des propriétaires retraités, qui pourraient potentiellement être proposés en hébergement intergénérationnel, tout en procurant un complément de revenus pour les ménages propriétaires.
  • Des patrimoines dédiés sous-occupés en haute saison (logement étudiants, résidences habitat jeunes, hébergements liés à des structure d’apprentissage et d’enseignement, libre sur les périodes estivales)
  • Des grands logements pour de la colocation…

Au total, ce sont environ 430 logements qui pourraient être mobilisés dès 2020, pour couvrir une partie des besoins identifiés. Démarche partenariale par excellence, l’ensemble des travaux et des actions en faveur de la mobilisation de ce parc existant est mené en coopération avec les collectivités, associations, acteurs du logement et de l’emploi.  

Action Logement, dont la vocation est de contribuer au logement des salariés pour favoriser l’emploi, et de fortifier le lien emploi-logement s’engage à actionner l’ensemble de ses dispositifs pour la rénovation et la mise en location des logements qui seront précisément identifiés.

« Ce projet a été reconnu comme exemplaire par le Gouvernement, précisément parce qu’il est concret, opérationnel rapidement, duplicable sur d’autres régions, et parce qu’il fait appel à la mobilisation de toutes les parties prenantes, pour contribuer à l’attractivité économique de notre territoire », se félicitent Guy DURAND et André-Pierre SUGIER, président et Vice-président du Comité régional Action Logement Occitanie.

Lire aussi les résultats de l’étude.


A PROPOS D’ACTION LOGEMENT

Depuis plus de 60 ans, la vocation d’Action Logement, acteur de référence du logement social et intermédiaire en France, est de faciliter l’accès au logement pour favoriser l’emploi. Action Logement gère paritairement la Participation des Employeurs à l’Effort de Construction (PEEC) en faveur du logement des salariés, de la performance des entreprises et de l’attractivité des territoires. Grâce à son implantation territoriale, au plus près des entreprises et de leurs salariés, ses 18 000 collaborateurs mènent, sur le terrain, deux missions principales. Construire et financer des logements sociaux et intermédiaires, prioritairement dans les zones tendues, en contribuant aux enjeux d’éco-habitat, de renouvellement urbain et de mixité sociale. Le groupe Action Logement compte 500 filiales immobilières dont 60 ESH et un patrimoine d’un million de logements sociaux et intermédiaires. Sa deuxième mission est d’accompagner les salariés dans leur mobilité résidentielle et professionnelle. Le Groupe s’attache particulièrement à proposer des services et des aides financières qui facilitent l’accès au logement, et donc à l’emploi, des bénéficiaires, qu’ils soient jeunes actifs, salariés en mobilité ou en difficulté.

Les interventions d’Action Logement en région Occitanie (Chiffres 2018) :

28,7 M€ ont été investis pour la production et la réhabilitation de logements locatifs.

56,6 M€ ont financé 41 705 projets des ménages sous forme de prêts ou de garanties pour faciliter la location, l’accession, les travaux d’amélioration, la mobilité professionnelle, ou pour surmonter une difficulté.

Plus d’informations sur : www.actionlogement.fr - @ActionLogement 


CONTACT PRESSE

Action Logement Occitanie : Mathilde Lise – m.lise@giesbert-mandin.fr - 06 26 26 52 68