Action Logement a fait salle comble, le 29 novembre dernier, au lendemain du lancement du volet logement du Conseil National de la Refondation, à l’occasion de sa Convention nationale qui avait pour thème "Relever les défis du logement". Plus de 700 personnes réunies au Palais des Congrès d’Issy-les-Moulineaux ont participé à cette matinée de débats. Partenaires sociaux, parlementaires, élus locaux, acteurs du logement et de l’habitat, chefs d'entreprises, universitaires … ont croisé leurs points de vue sur les problématiques développées au cours de trois tables rondes : "Le logement, rouage de la mobilité & emploi", "Le logement, accélérateur de l'attractivité des territoires" et "Le logement, levier de la transition écologique".

I Discours d'ouverture I

André SANTINI, ancien ministre, maire d’Issy-Les-Moulineaux

"Malgré la crise énergétique et le contexte économique et financier qui impactent tous les bailleurs, nous sommes plus que jamais dans l'obligation de nous mobiliser. Nous devons démontrer notre capacité à nous adapter pour améliorer encore et toujours le cadre de vie des locataires, maintenir le patrimoine en bon état et poursuivre notre action en faveur de la construction de logements sociaux de qualité. (...) Cette matinée aura pour objectif d'échanger, de croiser vos points de vue sur les initiatives portées, développées par le groupe Action Logement, en faveur du logement, notamment social, outil indispensable à l'aménagement des territoires. C'est pourquoi, et c'est l'essentiel, travailler ensemble, innover, partager les connaissances, nos savoir-faire, pour assurer la pérennité, le développement de ce modèle." (Extraits)

Bruno ARCADIPANE, Président d'Action Logement

"Le logement social traverse des turbulences. D’abord parce que la demande explose. Ensuite parce nos bailleurs, nos locataires subissent de plein fouet la hausse des charges. Enfin parce que la production s’essouffle. (…) Aujourd’hui, notre utilité ne peut être prise en défaut parce que nous produisons beaucoup : 1 logement social sur 3, et parce que nous accompagnons les salariés, et plus largement tous nos locataires et ceux du parc social quand ils traversent des difficultés, comme nous le faisons en ce moment pour ceux qui sont confrontés à une hausse des charges. Parce que nous sommes présents dans les Quartiers Prioritaires de la Ville et dans les cœurs des villes moyennes. Parce que nous savons être aux côtés des jeunes actifs comme de nos ainés (…) Notre ambition est de renforcer encore nos partenariats au bénéfice d’une construction durable, soucieuse des politiques locales et des besoins de logement abordable de nos concitoyens dans leur diversité. Les Partenaires sociaux, continûment visionnaires, ont su depuis toujours jouer leur rôle dans l’ANRU, dans ACV, en concevant Visale, en activant les solutions-mobilité. (…) Action Logement est un acteur indispensable à notre secteur et à l’économie de notre pays." (Extraits)

Philippe LENGRAND, Vice-président d'Action Logement

"C’est une belle idée le logement social. Une idée ou plutôt une réalité concrète dans notre pays depuis plus d’un siècle, qui a su évoluer, qui évoluera encore et que nous devons absolument préserver. (…) Le logement social est un élément de notre culture collective. Le logement social, notre logement social à la française est un outil absolument essentiel de régulation de notre société. (...) Un mot encore sur les locataires fragilisés par le chômage partiel au moment de la crise sanitaire. Ce sont bien les Partenaires sociaux qui ont imaginé et délivré une aide pour prévenir les impayés de loyer qui a bénéficié à plus de 110 000 ménages. Et ce sont eux qui, aujourd’hui, ont mis en place un Fonds Énergie pour accompagner les locataires qui peinent à faire face à la hausse de leurs charges de chauffage. (…) Action Logement c’est une solidarité en action, en utilisant des dispositifs simples et lisibles. Et c’est ainsi que l’histoire doit se poursuivre." (Extraits)

Olivier KLEIN, Ministre délégué chargé de la Ville et du Logement

"Les défis du logement, il nous incombe de les relever (…) Nous avons besoin de logements adaptés, notamment pour ceux qui parfois renoncent à un emploi faute de logement. Le lien emploi-logement doit être renforcé et je sais à quel point Action Logement y travailleJe souhaite souligner ici l'importance du groupe Action Logement dans l'accès au logement (...) Vous avez réussi à faire décoller [Visale] un dispositif exemplaireJe veux ici saluer le soutien aux locataires du parc social permis par le Fonds Energie mis en place par Action Logement [Soli'AL]" (Extraits)

MICRO-TROTTOIR "Le Logement, une priorité pour les Français". Action Logement a tendu son micro dans la rue pour recueillir les préoccupations des Français face au logement. Témoignages.

I Action Logement, des actes et des résultats I

Nadia BOUYER, Directrice générale d'Action Logement

"Si nous sommes réunis ici, c’est que nous partageons le même objectif, celui d’œuvrer pour le logement durable et abordable. (…) Notre Groupe colle à son époque, il est réceptif à la diversité des besoins et réactif pour y répondre. (…) En tant que leader, nous avons l’obligation de répondre sans attendre aux défis actuels : le défi du plein emploi, le défi du vieillissement, le défi de la transition écologique. (…) Notre responsabilité, quand on produit 40 000 logements par an, quand on veut en réhabiliter 40 000, c’est de construire, de rénover, comme l’avenir de notre planète l’exige. (...) Pour l’an prochain, nous avons déjà programmé 42 500 réhabilitations, en hausse de 30% par rapport à 2021. Un tiers d’entre elles, en métropole, porteront les logements à l’étiquette B et l’ambition sera supérieure en Outre-mer. Dès l’an prochain toujours, 35% de notre production neuve atteindra en anticipation, les standards réglementaires attendus pour 2025. (...) Cette ambition, nous la portons pour les années à venir, à travers une mobilisation massive pour la décarbonation à échéance 2030. Notre objectif tient en deux mots : exemplarité et excellenceNous l’avons élaboré avec rigueur. Avec passion aussi, car c’est là, la marque de fabrique des 19 000 collaborateurs du Groupe que je remercie. Des équipes soudées, en mouvement, qui donnent le meilleur d’elles-mêmes pour remplir leur mission historique et citoyenne : faciliter le logement pour favoriser l’emploi." (Extraits)

FAITS & CHIFFRES : bilan 2018-2022 de l’action du groupe Action Logement, 5 ans d'accélération au service des entreprises, du logement des salariés, en faveur de l’emploi et de l’attractivité des territoires.

I Table ronde : le logement, rouage de la mobilité et de l'emploi I

1 personne sur 3 a renoncé à un emploi en raison du prix ou de l'éloignement de son logement*. Le logement, frein à l'emploi, au recrutement; parcours résidentiels et professionnels choisis et non subis; difficultés particulières des jeunes actifs, des alternants et des saisonniers. Quelles solutions pour faciliter l'accès au logement et favoriser l'accès à l'emploi ?

Moussa CAMARA, Président-fondateur de l’association Les DéterminésPatrick MARTIN, Président délégué du Mouvement des Entreprises de FranceÉric PIOLLE, Maire de Grenoble, Christophe ROBERT, Délégué général de la Fondation Abbé Pierre et Corinne VIEILLEMARD, cheffe d’entreprise, Directrice générale d'Hygiène Office ont débattu sur la situation actuelle, les solutions à apporter, celles à accélérer ou à imaginer.

TÉMOIGNAGES de trois salariés ayant bénéficié de l’accompagnement d’Action Logement. Ils nous racontent en quoi cela a changé leur vie professionnelle et personnelle.

* Source : étude Crédoc-Action Logement 2022.

I Table ronde : le logement, accélérateur de l'attractivité des territoires I

2/3 des Français prévoyant de déménager dans les deux ans souhaitent habiter dans une petite, une ville moyenne ou un village*. Ils semblent de plus en plus nombreux à témoigner que la vie y serait plus douce. Est-ce la fin des métropoles ? Comment les territoires se saisissent-ils de la question du logement pour accroître leur attractivité et attirer de nouveaux actifs ? Comment articuler une politique logement localement efficace ?

Cette table deuxième ronde dédiée aux Territoires a réuni Catherine VAUTRIN, ancienne ministre, Présidente de la Communauté urbaine du Grand Reims et Présidente de l'ANRU - Agence Nationale pour la Rénovation UrbaineVéronique BÉDAGUE, Directrice générale de NexityDaniel BÉHAR, Géographe, Lionel CAUSSE, Député des Landes, membre du Conseil national de l’habitat, Emmanuel SÉRAPHIN, maire de Saint-Paul de La Réunion, Marie-Laure SIMONIN BRAUN, Présidente de PAYOT et Vice-présidente de la CCIP. Les échanges ont rappelé l'urgence de construire et de réhabiliter plus et mieux, selon les réalités locales et ont illustré certains dispositifs efficaces qui répondent aux besoins en matière de logement et de mixité sociale (Le programme Action Cœur de Ville ou le NPNRU).

TÉMOIGNAGES de Gil Avérous, Président de Villes de France et de Sébastien Martin, Président d’Intercommunalités de France. Ils nous donnent leur version d’une politique du logement localement efficace.

MESSAGE de Johanna Rolland, Présidente de France urbaine

* Source : étude Crédoc-Action Logement 2022.

I Table ronde : le logement, levier de la transition écologique I

1 Français sur 4 rencontre des difficultés pour assumer ses charges de logement*. 12 millions de personnes souffrent de précarité énergétique. Derrière la problématique de la transition écologique, à court terme, le sujet ne serait-il pas également social ? 

Pour ce troisième et dernier débat de la matinée, Emmanuelle COSSE, ancienne ministre et Présidente de L'Union sociale pour l'habitatKosta KASTRINIDIS, Directeur des Prêts de la Banque des Territoires - Groupe Caisse des DépôtsValérie LÉTARD, ancienne ministre, Vice-présidente du Sénat, Sénatrice du Nord, Philippe PELLETIER, Président du Plan Bâtiment DurableOlivier SALLERON, Président de la FFB - Fédération Française du Bâtiment ont pu confronter leurs points de vue sur le désormais fameux dilemme "fin du mois, fin du monde" et notamment sur l'augmentation des prix de l’énergie / augmentation des charges logement; l'éradication des passoires thermiques, la rénovation énergétique et leur financement; la construction neuve, vers plus de logements abordables et durables et les solutions pour accélérer la décarbonation.

REPORTAGE au sein du parc du Groupe, en action pour la transition énergétique, écologique et pour atteindre la neutralité carbone dès 2040. 5 exemples illustrant la mobilisation de l'ensemble des filiales d'Action Logement, partout en France.

* Source : étude Crédoc-Action Logement 2022.

I En action pour la décarbonation I

MESSAGE de Christophe BÉCHU, Ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires

"Le rôle clé que joue Action Logement dans notre pays n'est plus à démontrer, et le fait que vous ayez décidé de vous engager de manière extrêmement forte dans la décarbonation de notre économie et plus largement de notre société est quelque chose de crucial et de décisif. Le Logement c'est 30% de nos consommations d'énergie et c'est plus de 10% de nos émissions de gaz à effet de serre. Je souhaite qu'on puisse planifier des actions concrètes en phase avec la priorité France Nation Verte. (...) Pour réussir ces paris cruciaux et nécessaires, l'engagement d'Action Logement a augmenter la performance environnementale des bâtiments, à dédier des crédits de manière spécifique est crucial. (...) Action Logement a une capacité d'entraîner toute la filière vers la décarbonation du secteur. (Extraits)

TRIBUNE de Jean-Louis BORLOO, ancien ministre d'Etat : "Décarbonation, le chantier du siècle"

"Il est rare que l'action publique change à ce point la vie des familles (...) Ce que vous avez fait pour la rénovation urbaine, unique dans l'histoire contemporaine, partout réparti sur le territoire (...) est une contribution absolument majeure à notre paysÇa n'a pu se faire que parce qu'il y avait une grande coalition, des collectivités locales, de toutes les familles Hlm, d'Action Logement, des syndicats, du paritarisme en général et des grandes associations. (...) Les besoins en énergie augmenteront globalement en France de 35% dans les 20 ans, et en Europe de 60%. Le risque de pénurie globale est un sujet majeur. Les coûts de l'énergie seront en augmentation. L'indépendance énergétique de notre pays est en jeu. La lutte contre le dérèglement climatique n'est pas une option, c'est un impératif absolu. Le prix de la tonne de Co2 augmentera. La création d'un marché du carbone dédié à l'immobilier en Europe est un processus irréversible. L'objectif de neutralité carbone en 2050 et une réduction de 55% des GES d'ici 2030, c'est demain. Et cela exige une action immédiate. Il est indispensable de dérisquer socialement et économiquement la situation des locataires du parc Hlm, c'est un enjeu de pouvoir d'achat considérable. Pour moi, c'est le chantier du siècle. (...) Le plan d'Action Logement présenté aujourd'hui est absolument remarquable et probablement la plus grande avancée en matière de rénovation énergétique. (...) La transition énergétique est vitale, La transition énergétique est sociale, vous en êtes le fer de lance et vous embarquerez la Nation." (Extraits)

En action pour les économies d'énergie et la décarbonation

Pour conclure l’édition 2022 de la Convention nationale, Bruno Arcadipane, Philippe Lengrand et Nadia Bouyer, en présence des Partenaires sociaux, des membres de la gouvernance d’Action Logement, de l’ensemble des intervenants de la matinée, ont dévoilé le plan pour les économies d’énergie et la décarbonation du groupe Action Logement.

Télécharger le plan de décarbonation du groupe Action Logement ici

En cohérence avec sa stratégie RSE, le groupe paritaire s’engage ainsi dans une démarche ambitieuse pour accompagner ses locataires, mener à bien la transformation du parc existant et développer les techniques constructives durables. Composé de 8 axes et 20 engagements, le plan du Groupe pour les économies d’énergie et la décarbonation définit les conditions nécessaires pour mettre en place une transition énergétique rapide, dans l’ensemble des champs d’activité du Groupe. Ce plan fixe les objectifs de -10 % d’économie d’énergie en deux ans, de -55% d’émissions carbone dès 2030 et tendre vers la neutralité carbone à l’horizon 2040. Il prévoit également des dispositions pour installer la sobriété énergétique, tout en accompagnant les locataires avec l’objectif d’une consommation énergétique plus responsable.

À l’issue des allocutions, les représentants de quatre associations de locataires - Biessy Romain, Secrétaire confédéral de la CSF, Michel FRÉCHET, Président de la CGL, Jean-Yves MANO, Président de la CLCV nationale, David ROUSSET, Secrétaire général de l’AFOC - ont signé avec Action Logement, une charte commune d’engagement pour l’accompagnement des locataires rencontrant des difficultés financières liées à l’augmentation des tarifs de l’énergie.

Merci à l'ensemble des intervenants pour leur participation aux débats et leur éclairage.