Action Logement a signé vendredi 19 mars avec la ministre du Logement, l’Union sociale pour l’habitat, la Fédération des Entreprises sociales pour l’habitat, la Fédération des Coop’Hlm, Procivis UES-AP, la Fédération nationale des Associations régionales d’organismes Hlm, la Banque des Territoires, en présence du Président du Fonds national des Aides à la Pierre, un protocole  dont l’objectif est de relancer la production de logements sociaux en 2021 et 2022. 

Action Logement soutient la relance de la production de logements sociaux et l’atteinte de l’objectif de 250 000 logements sociaux agréés sur la période 2021-2022 à travers les interventions d’Action Logement Services et le déploiement de ses outils opérationnels pour amplifier la production de l’ensemble du secteur. L’avenant  pour accélérer la reprise économique et sociale signé le 15 février 2021 avec l’État, intensifie les interventions d’Action Logement, en complétant les financements en faveur du logement locatif social à hauteur de 920 millions d’euros.

  • L’avenant comprend un axe majeur de soutien à la production avec la mobilisation de 450 millions d’euros en subventions et 250 millions de prêts supplémentaires sur 2 ans. Ces aides faciliteront l’équilibre des opérations en PLAI et en PLUS, sur l’ensemble du territoire. L’enjeu est notamment d’orienter une partie des logements ainsi financés en faveur des travailleurs clés sur les territoires tendus.
  • Le deuxième axe concerne la production de logements pour jeunes actifs et étudiants. L’objectif fixé est de contribuer au financement de 14 000 logements pour étudiants et jeunes actifs mobilisant 65 millions d’euros de subventions et 145 millions d’euros de prêts sur 2021 et 2022. La fragilité des publics jeunes accentuée par la crise impose en effet d’accroitre la production de logements dédiés à loyer modéré.
  • Une enveloppe spécifique de 10 millions d’euros de subvention est consacrée à la colocation pour neutraliser les coûts d’équipement d’environ 3300 places.

L’avenant prévoit également un volet exceptionnel de soutien à l’accession à la propriété avec la mise en place d’une aide de 10 000 euros en faveur des ménages modestes, pouvant aider jusqu’à 20 000 ménages pour l’acquisition de logements neufs à prix maîtrisés, dont une majorité en accession sociale sécurisée (PSLA, Bail réel solidaire…).

Le lancement d’un appel à projet en mars 2021 permettra en outre de distribuer aux OFS un financement en quasi-fonds propres de 200 millions d’euros pour accompagner le déploiement de leur activité.

Le montant total du financement du logement social par Action Logement sur les années 2021 et 2022 est ainsi porté à 7,4 milliards d’euros. Cet investissement est, pour une part significative de 2,8 milliards d’euros, une aide en subvention aux opérateurs pour financer la production, part significativement accrue dans le cadre de l’avenant précité.