Le Plan d’Investissement Volontaire (PIV), présenté par les Partenaires sociaux en avril 2019 consacre un axe entièrement dévolu à la politique du logement dans cinq départements ultra-marins (Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion et Mayotte). Le groupe Action Logement mobilise ainsi 1,5 milliard d’euros qui s’ajoute intégralement aux dispositifs déjà en place. Pour provoquer un choc de l’offre et proposer des solutions au plus près des besoins spécifiques de chaque territoire, les Partenaires sociaux ont conduit une mission d’étude qui leur a permis de formuler deux actions prioritaires par département.

Afin d’entrer dans la phase opérationnelle, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) est lancé pour chaque projet.

Les axes d’intervention identifiés sont :

  • En Guadeloupe : éradication du parc social indigne et développement d’une offre locative en centre-ville et centre-bourg.
  • En Guyane : régularisation des constructions informelles par le traitement de l’habitat insalubre et développement d’une offre locative dans les centres existants.
  • En Martinique : revitalisation des centres-villes et centres-bourgs et construction d’une offre locative pour les jeunes.
  • A Mayotte : achever les logements en cours de construction et développement de l’accession très sociale à la propriété.
  • A La Réunion : construction de logements locatifs intermédiaires et création de structures collectives d’hébergement.